Née à Marseille en 1984, Agnes vit et travaille à Paris.
Son travail photographique et humanitaire l’amène à séjourner longuement en Asie du sud-est et au Moyen-Orient. En 2008, elle réalise plusieurs sujets sur la précarité et les bidonvilles dans les grandes villes philippines. Basée en territoire palestinien occupé en 2009 et 2010, elle travaille sur les conséquences de l’occupation israélienne, plus particulièrement sur les difficultés d’accès aux soins en Cisjordanie.
A Paris depuis 2012, elle s’intéresse aux mouvements sociaux et continue en parallèle son travail avec les ONG, pour lesquelles elle réalise régulièrement des reportages en France et à l’étranger : les usagers de drogues en Tanzanie, la guerre en Syrie et au Yémen, les catastrophes naturelles comme le typhon Haiyan aux Philippines en 2013 ou encore le tremblement de terre de 2015 au Népal, l’épidémie d’Ebola au Libéria en 2014… Les thématiques sociales et humanitaires sont au cœur de sa démarche photographique.

Formations & Workshop
2018/2022: Journaliste Multimédia (EMI-CFD/Les Gobelins: nouvelles narrations, vidéo, podcast)
2014: Formation Nikon à Bayeux, Photographie Documentaire, Cédric Gerbehaye et Michael Zumstein / Agence VU’

Prix
2016: Coup de cœur Bourse du Talent #65 reportage (Revoir la Syrie)
2010: Sélection au 25ème festival du scoop et du journalisme d’Angers (No Trespassing)
2008: Sélection au Grand prix Paris Match du photoreportage, catégorie étudiant (Living in Carbon, Philippines)
2005: Grand prix Paris Match du photoreportage, catégorie étudiant (Les Intouchables, Inde)

Expositions
2016: Revoir la Syrie, Bibliothèque nationale de France (BnF), Paris
2013: Syrian Exodus, Confluences, Paris
2011: No Trespassing, Confluences, Paris

Publications
Le Parisien Mag, Libération, La Croix, Paris Match, Elle, Ouest France, Le Point, La Vie, Mediapart

Clients
Eau de Paris, Organisation Mondiale de la Santé, Médecins Sans Frontières, Action contre la Faim, Médecins du Monde, OXFAM, Première Urgence Internationale, Act Up, Ordre de Malte, Alternatives Humanitaires

2018-01-22_video_2018_2
Crédit: Arthur Hervé